Livraison offerte a partir de 50€

Blog

Comment bien le faire avec son partenaire

Comment bien le faire avec son partenaire

Développez toutes ses zones érogènes afin de stimuler son excitation !

Nous ne vivons pas le plaisir de la même façon. L’excitation masculine est davantage centrée sur la stimulation des parties génitales que chez la femme. Mais il est possible de développer sa sensibilité ! Essayez par exemple de caresser ses mamelons tout en le masturbant, vous entraînerez ainsi cette zone à être plus " réceptive " au plaisir.

Les testicules, le périnée, l’anus et la prostate sont des parties liées aux organes génitaux et essentielles à son excitation.… N’oubliez pas qu’un homme ne se réduit pas à son pénis ! Testicules et périnée peuvent être massés à chaque instant, durant la masturbation, la fellation et même, la pénétration (selon les positions). Ce sont des excellents " booster " de plaisir !

La zone anale est plus délicate à aborder pour certains hommes car elle est parfois synonyme d’homosexualité et/ou de douleur. Et pourtant ! C’est une zone sensible et très érogène. Vous pouvez commencer par masser les muscles de l’anus en extérieur pour qu’il trouve cet endroit attrayant et agréable avant d’aller plus loin. La bonne nouvelle : on peut aussi masser indirectement la prostate sans introduire un doigt dans le postérieur de monsieur. Il existe un point célèbre dans la tradition Tao, le point " à un million de dollar ". Il est situé sur le périnée, à mi-distance entre l’anus et le scrotum, et on peut enfoncer son doigt dedans. Il faut juste appuyer fermement pour pouvoir le toucher.

Mettez tous ses sens en éveil pour un moment torride !

Faites monter la température. Les variations de chaud et de froid sont un excellent stimulant pour la peau et jouent sur l’afflux sanguin. Essayez de boire du thé chaud avant une fellation ! L’effet de surprise est garanti. N’hésitez pas non plus à être gourmands : tartinez son corps de chocolat, de chantilly ou de lubrifiants parfumés... La nourriture est intimement liée au sexe.

Un peu de privation sensorielle. Attachez-le ou bandez-lui les yeux : vos caresses seront plus intenses, plus inattendues, différentes. Jouez avec le désir, la frustration et la surprise.

Et le tout en musique… Pourquoi sommes-nous parfois traversés par une vague de plaisir, au point d’en avoir la chair de poule en écoutant un riff de guitare ou un air d’opéra ? Des chercheurs se sont penchés sur cette question et y ont apporté une réponse : lorsqu’on écoute de la musique, le cerveau se met à produire de la dopamine, un neurotransmetteur qui provoque une immense sensation de satisfaction. Phénomène que l’on observe de manière exactement similaire pendant une relation sexuelle. Ce sont en effet les mêmes circuits cérébraux qui sont activés lorsqu’on fait l’amour et lorsqu’on écoute de la musique. En faisant les deux en même temps, on ajoute du plaisir au plaisir, on le potentialise !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Comment are moderated